A visual journey

UNE PRESENTATION UNIQUE DES OEUVRES D'ANDRE HAMBOURG

En savoir plus
Gregoire Alexandre pour Planche(s) contact 2013

UNE COLLECTION DE PHOTOGRAPHIES CONTEMPORAINES

En savoir plus

Riche de son histoire avec les plus grands photographes tout au long du siècle, Deauville a créé en 2010 le Festival de création photographique Planche(S) Contact, seul festival en France à s'appuyer sur des commandes publiques et donc une production artistique propre à Deauville. Cet  espace de création permet à la Ville de disposer aujourd'hui d'un vaste fonds contemporain comprenant des images de Massimo Vitali, Paolo Roversi, David Amstrong, Philippe Ramette, Sarah Moon ou encore Kishin Shinoyama.  Elle continue par ailleurs à acquérir des tirages de photographies réalisées à Deauville par les photographes les plus marquants du siècle : Robert Capa, Gisèle Freund, les Frères Seeberger, Jacques-Henri Lartigue…

© Sandrine Boyer Engel

LES RESSOURCES D'UNE MEDIATHEQUE

En savoir plus

La médiathèque de Deauville – actuellement en ligne - comprend déjà un fonds de 70 000 documents dont 40 000 ouvrages/livres catalogués, environ 7 000 CD et 2 000 DVD, une ludothèque.

Le port de Honfleur - Huile sur toile- Emile Othon Friez - N° Inv. 2013.8.1

DES OEUVRES D'ART DU  XIXe ET XXe SIECLES

En savoir plus
Dans la continuité de la donation André-Nicole Hambourg qui comprend aussi un grand nombre d’œuvres collectionnées ou échangées par le peintre (Marie Laurencin, Utrillo Foujita, Van Dongen, Derain…), la Ville de Deauville poursuit une politique d’acquisition dynamique (Charles Mozin, André Lott, Othon Friez…) que les Franciscaines permettront d’exposer.
La collection couvre essentiellement le XXe siècle, dans le domaine de la peinture figurative. Elle s’articule autour de l’Ecole de Paris sur ses 3 grandes périodes (après première guerre mondiale, avant et après deuxième guerre mondiale) au moment où le musée parisien qui lui était consacré a été contraint de fermer ses portes fin 2016. Ce courant pictural important n’est plus aujourd’hui présenté de façon permanente dans les collections publiques.
Récemment, la Ville a acquis une toile de Eugène Boudin (entrée de Deauville, avenue de la République), un très beau portait de Suzy Solidor grande meneuse de revue et amie de Foujita par Moïse Kisling, un superbe camaïeu de rose de Marie Laurencin, ou encore  une aquarelle de Raoul Dufy (Haras du Pin en lien avec l’univers Cheval).
 
Deauville, la plage fleurie, collection Romanet

DES FONDS SPECIALISES

En savoir plus

Aux collections, s’ajoutent des fonds spécialisés constitués grâce à de nombreuses donations et à des acquisitions lors de ventes aux enchères sur la Mémoire de Deauville et sur le Cheval. Au sujet de ce dernier, l’objectif à terme
est de créer un fond de référence dans une ville où cette filière est un secteur majeur de l’économie.

© Sandrine Boyer Engel

DES EXPOSITIONS TEMPORAIRES

En savoir plus

Les Franciscaines s’inscrira dans une dynamique d’échange d’expositions temporaires avec d’autres musées et institutions, que ces derniers soient de Beaux-Arts,  Histoire et Archéologie ou Science et techniques, français et étrangers, afin de multiplier et diversifier l’offre d’exposition auprès du public.dePour rester un lieu toujours attirant et foisonnant, un lieu de destination,  le programme des Franciscaines varie selon des cycles de renouvellement, se régénérant  sur des périodes longues ou plus courtes.
Un trait qui va typer le lieu et séduire les publics réguliers ou occasionnels. Chaque année, des expositions temporaires -dont une d’envergure nationale -, des conférences, des concerts… rythment le calendrier.

 

UN CALENDRIER FOISONNANT

En savoir plus

La vie culturelle de Deauville entrera en résonnance avec les Franciscaines. Certains spectacles se dérouleront dans son auditorium installé dans l’ancienne chapelle, les festivals et grands événements internationaux  y trouveront leur prolongement, d’autres s’y installeront.

Six festival rythment aujourd’hui le calendrier culturel de Deauville  :
> le Festival du Cinéma Américain,
> le Festival de musique de Pâques et d’Aout musical qui depuis 1996 accueille de jeunes solistes en résidence ;
> la saison culturelle
> le festival  Livres & Musiques qui explore chaque année les liens
entre les mots et les notes
> le festival  « Planches Contact », festival de création photographique.Les Franciscaines vivront aussi les autres pulsations de la ville. Le sport, les grands rendez-vous hippiques, ou économiques seront autant d’opportunités de créer la rencontre et le partage, valeurs premières du territoire.