Amaury Coeytaux

Musicien

Artiste associé de la Fondation Singer-Polignac

Amaury Coeytaux est né en 1984 et commence le piano à l’âge de quatre ans puis le violon à sept ans au conservatoire de Bordeaux. Récompensé d’une médaille d’or en musique de chambre à douze ans, il reçoit l’année suivante celle de violon et entre quelques mois plus tard au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de Jean-Jacques Kantorow.

En 2003, il s’installe à New York où il se perfectionne pendant quatre années auprès de Pinchas Zukerman. Durant cette période, il recevra également les conseils d’éminents musiciens tels que Zakhar Bron, Bernard Greenhouse et Tibor Varga.

En 2004, Amaury Coeytaux fait ses débuts au Stern auditorium du Carnegie Hall dans le concerto de Brahms. Depuis ce succès, il est invité à se produire sur les scènes les plus prestigieuses : Weill Hall (New York), Kennedy Center (Washington), Ottawa Center (Canada), salle Gaveau (France), tant en récital qu’en soliste, avec notamment, l’orchestre du Capitole de Toulouse, l’orchestre philharmonique de Kiev et l’orchestre ORTVE de Madrid sous la direction de Tugan Sokhiev, Arie Van Beek, Jean-Jacques Kantorow.

En 2006, Amaury Coeytaux remporte le 1er prix ainsi que cinq prix spéciaux lors du fameux concours Lipizer en Italie. En 2007, il est récompensé par le prix Eisenberg-Fried – la plus haute distinction du concours pour la meilleure interprétation d’un concerto à la Manhattan School of Music of New York. Il est, par ailleurs, lauréat de la fondation d’entreprise Banque Populaire-Natexis, de l’ADAMI et du programme Lavoisier.

Il collabore régulièrement avec de grands solistes tels que Pinchas Zukerman, Joseph Silverstein, François Salque, Joseph Kalichtein, Michael Tree, Nicholas Angelich.

En 2012, il est nommé violon solo de l’orchestre philharmonique de Radio-France sous la direction de Myung-Whung Chung.

Amaury Coeytaux joue un violon Guadagnini de 1773. Il est artiste associé de la fondation Singer-Polignac.

Un disque consacré à Mendelssohn enregistré en 2014 à Deauville pour le label B Records a paru au printemps 2015.