Thibault de Metz

Paysagiste de la Presqu'île

Un projet calme pour les espaces publics

Le groupement Arpentère paysagistes-Sogreah consultants a été retenu par la Ville de Deauville pour réaliser les espaces publics de la presqu’île de laTouques, premier acte de la réalisation du projet avant la future construction des différents bâtiments et équipements. Thibault de Metz, paysagiste, commente ces aménagements.
Une conception qui traduit fidèlement la composition de Xavier Bohl, architecte auteur du projet d’ensemble adopté par la Ville en 200

Lorsque nous avons commencé à travailler, nous avons découvert un site déjà habité par la conception de Xavier Bohl. Nous sommes entrés dans sa démarche en retenant principalement deux choses.
Tout d’abord l’esprit général qu’il a voulu donner au bâti : une architecture forte, haute en couleurs. Face à la grande présence de ces constructions, nous n’avons pas voulu surenchérir mais poser un projet calme pour les espaces publics. Ceci se traduit par une sélection de matériaux et de végétaux sobres.
L’autre élément fort du projet est le parc paysager le long de la Touques. Nous nous sommes attachés à étendre son emprise jusqu’au pied des façades, à simplifier son dessin. Cette belle promenade est un maillon du cheminement côtier de Deauville.

Le traitement des rues (sols, candélabres…) est dans l’esprit des autres rues Deauvillaises. Le choix du candélabre montre bien cette continuité de style : il s’agit d’un mât début XXème, présent à Deauville et témoin du passé industriel de la presqu’île. Nous étudions la possibilité de rééditer aujourd’hui le mât ancien.
La trame urbaine est celle définie par le plan de Xavier Bohl avec un réseau de rues, de sentes et de places. Sans susciter une circulation parasite, les rues irriguent très bien le quartier. La place des Douanes, parvis de ce noble bâtiment, permet un demi-tour pour regagner Deauville et Trouville. Quai des pêcheurs, la circulation est réservée aux véhicules de service et aux pêcheurs. Le quai de la gare est d’abord le lieu des péitons et des terrasses ensoleillées. Le long du littoral, une piste cyclable prolonge celle existante, pour crééer une continuité.
Les points forts de cette composition urbaine, ce sont les quatre nouvelles places. Ces lieux de convergence ont tous leurs particularités, leurs atmosphères contrastées en liaison avec leurs environnement ou leurs rôles.