DEAUVILLE, LA PASSION DU CHEVAL

 

En 1863, sur la plage reconvertie en piste de galop le temps d’une marée, on sonnait le départ de la toute première course hippique deauvillaise… L’histoire de Deauville, depuis la création de la station sous le Second Empire, est si étroitement liée au cheval que la ville est aujourd’hui naturellement considérée comme la capitale équestre de l’hexagone.

 

Deauville, plage fleurie, collection RomanetDeauville, la plage Fleurie ©Collection Romanet
Le premier hippodrome de la Touques ©DR
Spectateurs aux courses par © Yul Brynner

COURSES

Sous l’impulsion du visionnaire Duc de Morny, le cheval affirme dès l’origine sa suprématie dans la petite bourgade de « Dosville » : une fois les marais asséchés, la construction du champ de courses de la Touques(1864) précède l’édification de l’église Saint Augustin. L’inauguration du champ de courses de Clairefontaine en 1928 vient encore renforcer la renommée de Deauville dans le monde hippique.

Aujourd’hui, les hippodromes de La Touques et de Clairefontaine attirent les meilleurs chevaux et jockeys du monde qui courent sur plus d’une soixantaine de journées, ayant fait de l’aéroport de Deauville le premier aéroport français pour le transport de chevaux. A ces deux champs de courses, il faut ajouter la salle des ventes Elie de Brignac qui accueille les fameuses ventes de yearlings. En 2010, le Pôle International du Cheval est venu compléter le parc d’infrastructures équestres de Deauville.

LE CHEVAL A LA CONQUETE DE DEAUVILLE, EN HUIT DATES CLES
 

1864 : Création de l’hippodrome de La Touques
1899 : Ouverture de la salle des ventes aux enchères de chevaux
1928 : Création de l’hippodrome de Clairefontaine
1983 : Ouverture du centre d’entraînement sur l’hippodrome de La Touques
2003 : Construction d’une piste en sable fibré huilé, dite « tous temps »
2005 : La fillière équine bas-normande est labellisée « Pôle de compétitivité »
2008 : Création d’un terrain de polo d’hiver
2010 : Création du Pôle International du Cheval

SPORTS EQUESTRES

Au fil des ans, les équipes deauvillaises ont acquis un savoir-faire multidisciplinaire dans l’organisation d’événements équestres. Polo, saut d’obstacles, dressage, jumping, concours complet, dressage para-équestre, horse-ball… Et dans la plupart des disciplines, la ville s’est illustrée en proposant un événement de renommée mondiale. S’il est un tournoi de polo illustre dans l’hexagone, c’est bien la Coupe d’Or, qui clôture le championnat mondial à Deauville et affiche les plus grands noms du polo international. Ajoutons à ce rendez-vous celui du Jump’in Deauville pour les cavaliers de CSO, le traditionnel Concours international d’attelages de tradition pour les meneurs, et les nombreuses compétitions nationales et internationales organisées au Pôle International du Cheval. L’équipement reçoit notamment, depuis son ouverture
en 2010, le Concours para-équestre de dressage international ***, seule discipline équestre qui figure au programme des jeux paralympiques ; et depuis 2012, un Concours international de dressage ***. En 2013, le C.S.I.O France pour les juniors, jeunes cavaliers et enfants s’y est installé.