Henri Demarquette

Musicien

Henri Demarquette, né en 1970, entre à treize ans au Conservatoire national supérieur de musique de Paris où il étudie avec Philippe Muller et Maurice Gendron. Titulaire d’un 1er prix à l’unanimité, il travaille également avec Pierre Fournier et Paul Tortelier, puis, avec Janos Starker à Bloomington aux Etats-Unis. Familier de la scène dès l’âge de quatorze ans, il débute à dix-sept ans par un récital au théâtre du Châtelet et une émission télévisée enregistrée par France 3 avec la pianiste Hélène Grimaud. Il est aussitôt remarqué par Lord Yehudi Menuhin qui l’invite à jouer sous sa direction le concerto de Dvořák à Prague et à Paris.

Depuis, sa carrière prend un essor international qui le conduit dans de nombreuses capitales accompagné des plus grands orchestres français ou étrangers comme récemment le Royal Philharmonic Orchestra, l'orchestre national de France, le London Philharmonic, l’orchestre de chambre de Paris, le Tokyo Symphony, l'orchestre national de Bordeaux-Aquitaine, l’orchestre philharmonique de l’Oural, le Sinfonia Varsovia, la NDR de Hannovre, et en compagnie de ses partenaires pianistes privilégiés Boris Berezovsky, Michel Dalberto, Jean-Bernard Pommier ou Frank Braley.

Henri Demarquette aborde régulièrement la musique contemporaine et se plaît à défendre des oeuvres rares. Il travaille en étroite collaboration avec les grands compositeurs actuels et suscite la composition d'œuvres de Olivier Greif, Pascal Zavaro, Eric Tanguy, Florentine Mulsant ou Alexandre Gasparov. Son interprétation du concerto Tout un monde lointain de Henri Dutilleux à donné lieu à un film documentaire diffusé sur la chaine Mezzo.

Sa discographie en soliste ou en musique de chambre est très abondante : Jean Cras, Camille Saint-Saëns, Olivier Greif, Frédéric Chopin, Francis Poulenc, Joseph Haydn, Johann Sebastian Bach avec pour partenaires Brigitte Engerer, Michel Dalberto, Boris Berezovsky, Jean-Claude Casadesus, Joseph Swensen, l’orchestre de chambre de Toulouse et l’orchestre national de France.

Henri Demarquette a reçu de l'académie des Beaux Arts le prix de la fondation Simone et Cino del Duca. Il joue "le Vaslin", violoncelle crée par Stradivarius en 1725, confié par LVMH/Moët Hennessy Louis Vuitton.