© André Hambourg
© Ville de Deauville
© Kourtney Roy

DES MILLIERS DE DOCUMENTS

 

DES ŒUVRES FIGURATIVES DU XIXE ET XXE SIECLES

Parallèlement à la donation des œuvres d’André Hambourg qui fera l’objet d’un espace dédié au sein des Franciscaines, la Ville de Deauville était déjà propriétaire d’une trentaine d’œuvres d’art que ce nouveau site permettra d’exposer. Cette collection couvre essentiellement la fin du XIXe et le XXe siècle, dans le domaine de la peinture figurative.

© Sandrine Boyer
© Collection Louis Romanet

UN FOND DE PHOTOGRAPHIE CONTEMPORAIN

La troisième composante des collections des Franciscaines est la photographie contemporaine. Riche de son histoire avec les plus grands photographes tout au long du siècle, Deauville a créé en 2010 le Festival de création photographique Planche(S) Contact, seul festival en France à s'appuyer sur des commandes publiques et donc une production artistique propre à Deauville. Cet  espace de création permet à la Ville de disposer aujourd'hui d'un vaste fond contemporain comprenant entre autres des images de Massimo Vitali, Paolo Roversi, David Amstrong ou encore Kishin Shinoyama.  Elle continue par ailleurs à acquérir de tirages de photographies réalisées à Deauville par les photographes les plus marquants du siècle.

LES RESSOURCES D’UNE MEDIATHEQUE

Quatrième composante, la médiathèque de Deauville – actuellement en ligne - comprend déjà un fond de 70 000 documents dont 40 000 ouvrages/livres catalogués, environ 7 000 CD et 2 000 DVD, une ludothèque.

DES FONDS SPECIALISES

A ces collections s’ajoutent deux fonds spécialisés : un fond spécialisé sur la Mémoire de Deauville suite à de nombreuses donations numérisées et un fond spécialisé sur le cheval constitué grâce à des donations et des acquisitions faites lors de ventes aux enchères. L’objectif à terme est de créer un fond de référence dans une ville où cette filière est un secteur majeur de l’économie.