jeu 21 décembre - 20:00 - Salle des Fêtes

Saison culturelle - Les solistes du festival de Pâques - Franz Schubert

Accueillis en résidence de création, cinq solistes du festival de Pâques partagent durant une semaine des rencontres et des répétitions publiques avec les collégiens et lycéens de Deauville et Trouville…

Avant de donner un concert Schubert, avec La Belle Meunière, pour flûte et piano et le Trio n°1 pour violon, violoncelle et piano.

Miracle de charme, de virtuosité et d’inspiration musicale, les variations pour flûte et piano sont inspirées du 18e lied de La Belle Meunière, « fleurs séchées ». Toutes les possibilités de la flûte y sont magnifiquement exploitées. Rarement joué, ce duo, composé en 1824 pour Ferdinand Bogner ami de Schubert, est toujours une révélation pour le public.
Avec le trio n° 1 opus 99 de 1827, il s’agit de l’un des sommets schubertiens parmi les plus purs et les plus connus que Schubert n’entendit jamais de son vivant. Sa découverte fut un choc pour Robert Schumann qui écrivit : « Il n’est que de jeter un coup d’œil sur lui et toute la misère de l’existence s’évanouit comme par enchantement ».
Yves Petit de Voize

Franz Schubert (1797-1828)
Introduction et variations sur La Belle Meunière pour flûte et piano

Mathilde Calderini flûte
Jean-Paul Gasparian piano

Franz Schubert
Trio n° 1 pour violon, violoncelle et piano opus 99

Trio Cantor :
Shuichi Okada violon
Gauthier Broutin violoncelle
Jean-Paul Gasparian piano