Ami Flammer

Invité au Festival Livres & Musiques 2017

Élève de Roland Charmy au Conservatoire de Paris, Ami Flammer y obtient en 1969 un 1er Prix de Violon. Après l’obtention en 1971 d’une Première Médaille au Concours International Maria Canals à Barcelone, il part travailler à la Juilliard School de New-York, puis en Suisse et en Angleterre.
Dans les années 70, il est Violon Solo de l'Orchestre de Chambre de Versailles, et se produit en musique de chambre dans différentes manifestations (Rencontres d'Arc et Senans, Cluny, Académie des Arcs, Floréal d'Épinal, etc).
En 1988, il publie Le violon, aux Editions Lattès-Salabert.
Egalement passionné par la direction d’orchestre, il a conduit l’Orchestre des Étudiants du CNSM de Paris dans Schoenberg, Bartok, Britten, Mozart et Beethoven. Il se voit aussi de plus en plus souvent invité comme chef à l’étranger : en Turquie, au Kazakhstan, au Montenegro.
Il a par ailleurs composé diverses musiques de film (pour Marguerite Duras, Eric Rohmer) et de scènes (spectacles Kafka avec Michael Lonsdale, Boulgakov au Festival d’Avignon 93).
Il a aussi créé plusieurs spectacles : L’Orient de l’Occident (avec Michael Lonsdale) en novembre 2004 à la MC93; en 2008, un spectacle sur Marguerite Duras au Théâtre de la Colline. En 2011, il met en scène lui-même pour la première fois une adaptation de Lobo Antunes avec François Marthouret. En 2012, il crée sur une idée originale et avec Charles Berling à Toulon le spectacle Gould-Menuhin, co-mis en scène par Christiane Cohendy : il y joue et comme acteur et comme violoniste Yehudi Menuhin. Il prépare actuellement un spectacle avec François Marthouret sur le Testament de Heiligenstadt de Beethoven, texte où Beethoven se rend compte qu’il devient définitivement sourd, et dit adieu au monde. Il vient d’enregistrer sous la direction de Jean-Claude Pennetier le Concerto de Beethoven, dont la sortie est prévue pour le printemps 2016.
Professeur de Violon et de Musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Ami Flammer enseigne également au conservatoire de Gennevilliers.