JEAN GABIN

Acteur

Il résidait chaque été à Deauville

Jean Gabin a adopté Deauville pour raison de tournage et de villégiature.

Dès 1956, il loue « Les Chaumières » au bout de la rue Victor Hugo pour les vacances. L’année suivante, ce sera la « Villa Henri Dominique » face à celle de Jacques Bar, producteur de 80 films dont les plus grands succès de l’acteur : Mélodie en sous sol, Un singe en Hiver, Le gentleman d’Epsom, Le cave se rebiffe, Le Président, Les vieux de la vieille, Le rouge est mis...

De 1958 à 1960, Jean Gabin prend ses quartiers d’été au « Petit Boqueteau », une villa située dans la bien nommée Rue des Villas. C’est en 1961 qu’il fait l’acquisition de la Villa « La Malmaison », à l’angle de la rue Hunebelle et de la rue Victor Hugo. Il la rebaptise « La Grande Villa » et l’habitera treize ans durant, de 1961 à 1974. Il s’y installe avec ses enfants et les scolarise. Il y est présent le week-end et durant les vacances. Il vient y habiter aussi lors des tournages effectués sur la côte normande : Le baron de l’écluse (1960), Un singe en hiver (1962).

En mai 1968 fuyant Paris et ses manifestations, toute la famille viendra s’installer dans la Villa. On y croise Jean-Paul Belmondo, Michel Audiard et Gilles Grangier lors de séances de travail. Voisin, Lino Ventura loue un appartement dans la « Villa Héliotrope » située à l’angle de la rue Le Marois et de la rue Baronne d’Erlanger.