HARRY GRUYAERT

Photographe

© Harry Gruyaert
© Julien Bolle

Invité au festival Planche(s) Contact en 2013

Précurseur européen de la photo couleur, longtemps considérée comme vulgaire, Harry Gruyaert photographie depuis des années les côtes européennes et africaines

Né en 1941 à Anvers, en Belgique, il débute sa carrière dans les années 60 comme directeur de la photo pour la télévision flamande.

C¹est en 1965 lors d’un premier voyage au Maroc, que sa vision du monde va changer. En 1972, Harry Gruyaert s¹installe à Paris. Il reçoit en 1976 le Premier Prix Kodak de la Critique Photographique puis devient membre de l’agence Magnum en 1981.

A Deauville, il a dû, au moins, pédaler une bonne centaine de kilomètres. A chaque éclaircie, il enfourchait son vélo, et se précipitait à la recherche des couleurs de la ville. Le 14 juillet 2013, il fut comblé grâce à un record d’ensoleillement !  Couleurs acidulées, voire psychédéliques, et clinquantes. Comme un tableau Pop !

« La couleur, c’est un moyen de sculpter ce que je vois. La couleur n¹illustre pas un sujet ou la scène que je photographie, c’est une valeur en soi. C’est même l’émotion de la photographie ».