REYNALDO HAHN

Musicien

© Georges Goursat (Sem)
© Paul Nadar

L'enchanteur

Célébrissime compositeur d’opérettes – Ciboulette, Malvina, Mozart, Ô mon bel inconnu avec Sacha Guitry –, critique musical au Figaro, directeur de l’Opéra de Paris en 1945, Hahn est une des grandes figures musicales et mondaines de la Belle Epoque. Cet élève préféré de Massenet (et ami des Goncourt, Proust, Mallarmé, Daudet) au don mélodique et au raffinement harmonique enchanteurs, est aussi le compositeur trop méconnu d’œuvres symphoniques, de ballets (pour Diaghilev), de concertos et  d’œuvres de musique de chambre dignes de celles de Fauré, Debussy, Ravel et Poulenc. Reynaldo Hahn fut directeur de l’orchestre du Casino de Deauville de 1925 à 1929 où une rue porte son nom.