Maximin Hellio

Chef éponyme du restaurant

© Hélène Reitzaum
© Hélène Reitzaum

"Un travail acharné paie toujours"

Ouvert en avril 2016 au 64, rue Gambetta à Deauville, le restaurant Maximin Hellio, du chef éponyme, vient de se voir décerner une étoile au Guide Michelin 2017. La récompense d'un "travail acharné" pour ce jeune chef de 34 ans. "Ma cuisine est sensible, comme moi. Quand je vais sur le marché à Deauville ou de Trouville, j'écoute et j'échange beaucoup. Ma cuisine est moderne et créative bien sûr ; mais elle est surtout respectueuse du produit". Cette étoile au Guide Michelin "nous donne envie de continuer de bien faire. C'est très positif", concède Maximin Hellio, accompagné jusqu'en cuisine par sa soeur et son beau-frère. Et le chef d'avoir une pensée pour les proches collaborateurs qui l'ont suivi et pour ceux qui l'ont formé : son père Michel d'abord, à La Voile d'Or en Bretagne où Maximin avait déjà décroché une étoile (et dont il ne cesse de réinventer le Homard bleu), puis Arnaud Lallement et Frédéric Anton (Le Pré Catelan) qui lui "ont inculqué certaines valeurs".

 

"Des règles de cuisine à respecter"


La carte de l'établissement, "en mouvement", évoluera au gré des saisons. "Il n'y aura pas de changement spectaculaire, juste une envie de mettre à l'honneur des produits différents".

Sacré "Meilleur espoir" et "Grand de demain" en 2012 par le Gault et Millau, Maximin Hellio semble avoir déjà "digéré" cette étoile. Nourri d'une ambition à l'image de sa cuisine, saine et simple, il rêve juste "qu'il y ait du bonheur, que ses équipes continuent de prendre du plaisir à ses côtés chaque jour". Un chef à suivre...