ROSELLA HIGHTOWER

Danseuse

Ballerine vedette des étés deauvillais des années 50

Née en 1920 en Oklahoma, Rosella Hightower, a  rejoint la France après guerre, à l’invitation du marquis de Cuévas dont elle  intègre les Ballets en 1947.

Grande et vive, elle devient quinze ans durant la danseuse étoile du Ballet grâce à une technique extraordinaire. La presse de l’époque salue : « Elle se moque des règles de la pesanteur et ses extrêmes  ralentis où elle semble retourner sur ses propres traces coupent le souffle des plus blasées. Elle danse comme on doit danser avec amour et avec joie ».

A partir de 1949, les Ballets du marquis de Cuévas, à l’invitation de François André, directeur des casinos de Deauville et de Cannes, sont accueillis chaque été dans la saison d’été du Casino de Deauville et chaque hiver dans la saison d’hiver du Casino de Cannes. La compagnie donne chaque été à Deauville 8 galas chorégraphiques. L’aventure cessera en 1962 avec la dissolution des Ballets du Marquis de Cuévas, suite à la mort du Marquis.

Rosella Hightower danse une dernière fois à Deauville le 12 août 1961 à l’occasion d’un dîner de gala du Figaro. Ce soir là elle interprète  un Pas de deux  aux côtés d’un jeune transfuge du Kirov qui, le 16 juin, à l’aéroport du Bourget, a demandé l’asile politique à la France : Rudolf Noureev.

En 1962, elle fonde l’Ecole supérieure de Danse de  Cannes, première grande école privée de formation chorégraphique. Le 24 janvier 2005, Renaud Donnedieu de Vabres, lui remettait les insignes de Commandeur de la Légion d’Honneur. Elle s’est éteinte le 3 novembre 2008 à Cannes.