LA VILLA STRASSBURGER, UNE ARCHITECTURE PITTORESQUE

Protégée au titre des Monuments historiques en 1975, cette imposante demeure répond à une commande du Baron Henri de Rothschild, grand amateur de courses. Ce dernier choisit de s'installer à proximité de l'hippodrome. La villa est érigée en 1907 à l'emplacement de la Ferme du Coteau, propriété de la famille de Gustave Flaubert. Elle se visite en été et sur rendez-vous. Elle peut également être louée pour des manifestations privées.

 

La Villa Strassburger extérieur©Jean-François Lange
©Jean-François Lange
©Jean-François Lange

Cette demeure, dessinée par l’architecte caennais Georges Pichereau, associe des références à l’architecture savante et augeronne. Le caractère normand est renforcé par l’aménagement, autour de la maison, d’un vaste parc en herbe planté de pommiers, sur près de deux hectares. Le soubassement en opus incertum est surmonté d’un rez-de-chaussée de brique et pierre disposées en damier et d’un étage en colombages. Un important auvent court sur presque toutes les façades de la villa. La profusion d’éléments architecturaux animant les élévations (tourelles, bow-windows, grande terrasse du rez-de-chaussée) et les décrochements de toitures ornées d’épis de faîtage en céramique renforcent le caractère pittoresque du lieu.

Propriété de Ralph Beaver Strassburger à partir de 1924, la villa a été léguée par ses héritiers à la Ville de Deauville en 1980. Chaque année, Annie-Claude Gruchet raconte l’histoire des lieux à près de 1000 personnes lors des visites estivales.

 

 

©Jean-François Lange

VILLA PITTORESQUE

Au caractère animé de l’extérieur s’oppose la simplicité des volumes intérieurs. L’entrée, orientée à l’ouest, s’ouvre sur un hall central qui distribue fumoir, salon et salle à manger au nord, salle à manger des enfants, chambre et escalier d’honneur au sud. Celui-ci dessert les appartements privés aménagés au premier étage.

Chose rare, la villa a conservé son mobilier d’époque, sa décoration, ses bibelots et nombreux tableaux de chevaux. De nombreuses caricatures témoignent des fêtes de l’époque.

VESTIGE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, LE SOUTERRAIN DE LA VILLA

 

De nombreuses villas ont été réquisitionnées par les autorités allemandes lors de la seconde guerre mondiale. La Villa Strassburger est alors occupée à titre personnel par le commandant de la localité. En 1942, au moment où la Normandie est régulièrement bombardée, la villa se dote d’un souterrain. Construit à l’arrière de la maison, il permet d’assurer la sécurité des occupants. Sous la forme d’un couloir de 45 m de long en U. Le souterrain est desservi par deux accès, qui débouchent sur une salle unique.

Plus de patrimoine Visiter la Villa Strassburger