LES EXPOSITIONS DU OFF
Le "Off" de Planche(s) Contact accueille chaque année une quinzaine d’expositions photographiques produites par des photographes vivants une partie de l’année à Deauville, ou par des collectifs et associations de passionnés de photographie. Deauville et ses composantes restent la thématique centrale de ce volet porté par des photographes qui connaissent très bien la ville et son atmosphère. Les expositions se déroulent dans des lieux privés, galeries, hôtels... du 21 octobre au 26 novembre.

©Gérard STARON

Gérard Staron
Les bains de mer
Muni de son Polaroïd, Gérard Staron arpente les plages normandes et picardes depuis 2013. Sa série évoque un temps lointain où la mer, à peine accessible, faisait rêver. Une époque où le littoral était encore relativement vierge et le bord de mer semblable à celui décrit en lumière et reflets par les impressionnistes. Quoi de plus naturel alors que d’utiliser d’anciennes technologies pour faire revivre le passé. La diffusion de la lumière à travers des appareils anciens, l‘impression de la pellicule à la chimie périmée depuis plusieurs années, tout suggère l’image plus qu’elle ne la montre. Elle laisse la part belle à notre imagination.

 

LIEU D'EXPOSITION : BIJOUTERIE ARTHUS-BERTRAND
105 RUE EUGENE COLAS. Tous les jours de 10h30 à 13h et de 15h à 19h.

 

http://www.gerard-staron.com/

©Igor DOUPLITZKY

Igor Douplitzky
La mer, pour ceux qui se rêvent
Quand nul ne la regarde
La mer n’est plus la mer,
Elle est ce que nous sommes
Lorsque nul ne nous voit.
Elle a d’autres poissons,
D’autres vagues aussi.

C’est la mer pour la mer
Et pour ceux qui en rêvent
Comme je fais ici.

 

Jules Supervielle, La Fable du monde

 

LIEU D'EXPOSITION : Galerie du Casino
Entrée côté boutiques.
Tous les jours de 9h à 20h.

©Victor RIVAL GARCIA

Victor Rival-Garcia
Expired-Normandie
Cette série photographique est la perception d’un quotidien hors saison. Elle est construite comme une représentation du calme, de l'absence et de la solitude.
Victor Rival-Garcia a choisi le médium argentique pour jouer sur la temporalité des images. Toutes les pellicules et tous les papiers utilisés pour cette série sont plus ou moins périmés, pour certains depuis plus de 30 ans. L’intérêt est de capturer des images sur lesquelles le spectateur n’a aucun repère temporel. Cette date de péremption dépassée donne un grain particulier à ses clichés. Le papier utilisé pour les tirages originaux, lui aussi dépassé depuis plusieurs années, donne naissance à des contrastes qui ne correspondent pas forcément aux grades choisis. Cette série sur le bord de mer fait le parallèle entre le sujet et le médium, entre le grain de la pellicule et le grain de sable.

 

LIEU D'EXPOSITION : Galerie du Casino
Entrée côté boutiques.
Tous les jours de 9h à 20h.

 

http://rivalgarcia.com/

©Sonia FITOUSSI

Sonia Fitoussi
Dialogues
Installée comme photographe indépendante à Londres depuis 2004, Sonia Fitoussi se passionne pour l’art sous toutes ses formes. L’art, qu’elle ne cesse de (re)découvrir dans les musées ou l’art qui s’offre à son regard sous des formes variées dans la rue, et qui nourrit sa passion pour la photographie. Elle s’amuse à regarder et à photographier les réactions des passants devant les œuvres qui investissent la ville de Deauville durant ses expositions. Interaction ou indifférence créent un dialogue ludique entre le réel et la représentation artistique. « Rien ne me donne plus de plaisir que de saisir ce moment authentique où une scène de vie ordinaire rencontre une œuvre et lui répond, de façon humoristique ou poétique ».

 

LIEU D'EXPOSITION : DEAUVILLE TOURISME
Quai de l’Impératrice Eugénie.Ouvert tous les jours, 10h > 18h du lundi au samedi, puis tous les dimanches de 10h à 13h et de 14h à 17h.

 

www.soniafitoussi.book.fr

©Thomas CZARNECKI

Thomas Czarnecki
Sandstorm in Heaven
Sur les planches, sous un ciel de cobalt, voir arriver celui que les marins attendent. D’abord très malicieux en dénouant les chignons et soulevant les robes légères, puis terrifiant en élevant la plage et poussant inexorablement tous les badauds à l’exode. Nous nous sommes croisés ce jour, lui et moi. J’ai même, l’espace d’un instant, réussi à le capturer.

 

LIEU D'EXPOSITION : PORTES DES CABINES
Entre le bar du Soleil et le Point de Vue (Exposition de Plein air)

 

www.thomasczarnecki.com

©Dominik RIMBAULT

Dominik Rimbault
Nager dans l’azur… Plonger dans la vague de l’imaginaire…
En nous offrant une poésie inattendue, la piscine nous invite à plonger dans un imaginaire permanent. Née d’une vague, la piscine devient coquillage, cimes enneigées, animal, sculpture monumentale… Par ses reflets mystérieux, ouverte vers l’extérieur, vibrante de lumière, à chaque heure, à chaque minute, elle provoque le regard. C’est cette métamorphose que Dominik Rimbault a tenté de saisir.

 

LIEU D'EXPOSITION : VITRES DE LA PISCINE
Boulevard de la Mer (Exposition de plein air)

©Myriem BRUNOT

Myriem Brunot-Bouali
L’eau de là
L’eau de là où elle est née a bercé son enfance. La mer a nourri en elle une certaine rêverie et la lumière a aiguisé son œil. Elle regardait et elle fixait l’image bien avant de faire de la photographie. Ce qu’elle aime, c’est voir au-delà de ce qui est visible, traverser l’image et voir ce qu’elle cache. Les reflets aquatiques prennent alors un tout autre sens.

 

LIEU D'EXPOSITION : HOTEL CONTINENTAL
Ouvert tous les jours, 14h>20h

Gilbert Werndorfer ©Julien Touchard

Julien Touchard
A la manière de JR
Vitrines du local Mitoyen à Deauville Tourisme et entrepôts de briques, Presqu’île (Exposition de plein air)
Photographe de 33 ans, Julien Touchard se passionne pour la photographie depuis quelques années. Il suit de près l'évolution de l'artiste JR et de son équipe, via l'ascension et la réussite de leur concept Inside Out. Reprenant à Deauville ce protocole photographique qui l’inspire tant, Julien Touchard propose une installation originale de plein air. Pour l’occasion, une trentaine de commerçants Deauvillais se sont prêtés au jeu. Leurs portraits noir et blanc grand format, habillent les façades du nouveau quartier de la Presqu’île.

 

LIEU D'EXPOSITION : ENTREPÔTS DE BRIQUES, PRESQU'ÎLE DE LA TOUQUES
 (Exposition de plein air)

Tandem © Manuel Guyon, 2017

Manuel Guyon
Tandem
A force de vivre ensemble, dans un couple, chacun finit par prendre des petites choses de l'autre, petit à petit, sans que l'on s'en aperçoive. Manuel Guyon propose un portrait de Deauville à travers ses couples si amoureux, qu'ils ont fini par n'être que deux images identiques.

 

LIEU D'EXPOSITION : VITRINES DES COMMERÇANTS DE LA VILLE
(Exposition de plein air)

La Mode ©Jean-Pierre Bilhaut Coco Chanel, inspiration deauvillaises

Objectif Image 14
Tout à Deauville ne pouvait qu’inspirer Coco Chanel


Coco Chanel disait que « la mode n’est pas quelque chose qui existe uniquement dans les vêtements. La mode est dans l’air, portée par le vent. On la devine. La mode est dans le ciel, dans la rue. »
Eprise de modernisme et de liberté, Deauville a donné à Coco Chanel sa lumière et ses reflets de sable mouillé. La jeune créatrice y a vu les marins évoluer contre vents et eaux dans des tissus confortables et des coupes fonctionnelles. Elle a voulu libérer les baigneuses aux corps contraints. Les joueurs de tennis et les golfeurs lui inspirent des vêtements confortables et élégants. Élégance encore dans le monde des courses et du Polo qui lui suggèrent de nouvelles matières. Elle fait d’un art de vivre en vacances, un style qui dépasse celui de la mode.
André Mangion, Jean-Peirre Bilhaut et Henri Carabajal, trois photographes du collectif Objectif Image 14, ont choisi de retrouver cet imaginaire inspiré par la cité des planches, au travers de trois regard et techniques différentes réunis en un clin d’œil à la mémoire de Coco.

 

LIEU D'EXPOSITION : TEMPLE PROTESTANT

5, rue de la république.
Tous les jours du 21 octobre au 5 novembre, 14h > 19h.

 

La vie en bleu ©Jean-François Baulon

Jean-François Baulon
La vie en bleu


La plage et les cabines de bain adjacentes sont des lieux incontournables pour qui vient visiter Deauville. Avant même la construction des bains pompéiens, inaugurés en 1924, on trouvait déjà à Deauville des établissements d’hydrothérapie. Ces derniers sont apparus à partir de 1860, date à laquelle Deauville a commencé à sortir de terre. Jean-François Baulon a choisi de réaliser une série utilisant une technique photographique datant de cette époque et appelée « cyanotypie ». Cette technique qui était très utilisée par les photographes pictorialistes, est basée sur l’utilisation de sels ferriques, donnant une image finale aux teintes bleutées. Une façon de se replonger dans le passé.

 

LIEU D'EXPOSITION : TEMPLE PROTESTANT
5, rue de la république.
Tous les jours du 21 octobre au 5 novembre, 14h > 19h.

 

©Lycéens Maurois

Les Lycéens Maurois
Lycéens de Deauville.
Les lycéens de Deauville exposent une série de portraits réalisés sans appareils photographiques modernes, mais au sténopé. Les photographies ont été prises dans un lieu choisi par chaque élève. Pensées en autoportraits, elles nous révèlent ainsi une part de leur identité.

 

LIEU D'EXPOSITION : VITRES DU LYCEE MAUROIS
10 boulevard Eugène Cornuché (Exposition de plein air)

Agents de la Ville
Exposés !
Cette année encore, les agents de la Ville se sont prêtés au jeu pour devenir un court instant, photographes à leur tour.

 

LIEU D'EXPOSITION : FAÇADE DE LA MAIRIE
(Exposition de plein air)