© Sandrine Boyer
© Sandrine Boyer

UN PATRIMOINE A VALORISER

Les Franciscaines vont s’enraciner un peu plus dans un site qui fait partie de la mémoire des Deauvillais. Ce grand projet établit une continuité entre son passé - consacré à l’accueil et à l’éducation - et sa future vocation : la médiation et la transmission. C’est le choix de la Ville : réinvestir l’ensemble patrimonial d’une vie nouvelle plutôt que construire un nouvel équipement. Il est situé à 5 minutes de la mer, à 10 minutes du centre à pied, il va devenir un nouveau pôle dans la ville, apte à dynamiser cette partie de Deauville.

Le lieu est organisé autour du bâtiment Saint-Joseph (1876) composé à l’origine de salles de classes et dortoirs au premier étage.
A droite du bâtiment Saint-Joseph les espaces conventuels réservés à la vie des Franciscaines : une chapelle, un jardin carré ceinturé par un cloître et des salles communes ( réfectoire, cuisine, bibliothèque…). A l’étage, les chambres des soeurs.
Sur la gauche du bâtiment Saint-Joseph une aile en retour d’équerre, formant une cour carrée à l’arrière.

© Sandrine Boyer
© Julien Bolle