Les jetées

Front de mer
Estuaire de la Touques

14800 DEAUVILLE

Pour faciliter l’accès à son port d’échouage, la Ville de Trouville réalise en 1846 (plusieurs années avant la naissance de Deauville) deux jetées en chêne équarri, destinées à canaliser le chenal. Les travaux sont financés en partie par une souscription des marins et des habitants de Trouville.

Destinés à signaler l’entrée du chenal, deux feux sont placés à l’extrémité de chaque jetée. Bombardées pendant la seconde guerre mondiale, les jetées ouest et est sont respectivement reconstruites en 1952 et 1963.

jetées© Béatrice Augier Béatrice Augier