Sorties en mer on hisse les voiles !

Le François MoniquePetit Foc
© Naïade Plante
© Sandrine Boyer Engel

Sorties en mer avec le François Monique

Grâce au travail de ses bénévoles, le François Monique s'est refait une beauté en 2015, carénage, gréement,... Inscrivez-vous par mail ou par téléphone pour faire une balade à bord de ce sloop coquillier de 1935.  Vous pourrez même participer aux manœuvres si le cœur vous en dit !

 

Sorties en mer avec le Deauville Yacht Club

Le Deauville Yacht Club organise tout au long de l'année des sorties en mer. De la simple balade nautique au large de Deauville, pour admirer depuis la mer, le magnifique littoral de la région, à la régate habitable, le DYC décline tous les plaisirs de la voile.

 

© DYC
© Naïade Plante

Association Petit Foc
Maison des Associations
58 rue Guillaume le Conquérant
14360 Trouville-sur-Mer
02 31 65 11 80
www.petit-foc.asso.fr

Deauville Yacht Club
Quai de la Marine
14800 Deauville
02 31 88 38 19
www.deauvilleyachtclub.fr

L'agenda 2017 des sorties en mer ici

 

Le François Monique est originaire de la rade de Brest où il fut construit au Chantier du Fret par Auguste Tertu. Sa première mise à l'eau date du 16 septembre 1935. Il a été réalisé pour le compte de Hervé Salaün, pêcheur de coquilles Saint Jacques. Il récoltait également du maërl (sable calcaire pour l'amendement des terres) et du goémon rouge pour fertiliser les champs. En 2008, le vieux gréement est racheté par Franck Brize et rapatrié à Trouville-Deauville.

 

Il crée l'association Petit Foc et entame la restauration du bateau, lui redonnant son caractère de coquillier de la rade de Brest, avec ses couleurs, son gréement d'antan. Il part aussi sur les traces de son histoire.L'association a pour but des sorties pédagogiques, culturelles et environnementales en Normandie, sur la Côte Fleurie et la Côte de Nacre. La réhabilitation a été réalisée par des bénévoles et financée grâce aux subventions octroyées par les Mairies locales, le Conseil Régional, le Conseil Général, la Communauté de Communes et d’autres partenaires locaux. Ces fonds ont été principalement utilisés pour la restauration de la coque et du gréement. Ces travaux ont nécessité les compétences d’un charpentier de marine et des recherches sur l'authenticité de ces bateaux, l’accastillage et enfin la remise en conformité aux normes obligatoires de sécurité du bateau.