LA PROMENADE DES PLANCHES

 

Les cabines de bains© Sandrine Boyer Engel
© Delphine Barré
© Naïade Plante

C'est l'un des symbôles de Deauville, les fameuses Planches ont été construites en 1923. Elles bordent l'établissement des Bains Pompéiens construit la même année par la municipalité en remplacement des cabines de bains précédentes, jugées trop dégradées. Cet ensemble Art déco, signée Charles Adda, s'inspire des modèles de l’Antiquité tout en s’inscrivant dans la modernité par des lignes franches, l'emploi du béton ponctué de mosaïques. Réalisées en bois exotique malgache réputé imputrescible, l'azobé, les Planches sont à l'origine, installées sur une longueur de 444 m. Elles deviennent et restent à jamais le lieu d’une vie sociale intense. Elles s'étendent aujourd'hui, après de successives extensions, sur 643 mètres.

En 1966, Claude Lelouch fait connaître les Planches - où une place porte son nom - au monde entier avec le film "Un homme et une femme".

 

© Naïade Plante

Béton & mosaïques

""Foule citadine et foncée sur les Planches.

Si je passais en avion, le bar en plein air ressemblerait à un plat de lentilles".".

Jacques Henri Lartigue  (1894-1986), "Carnets".

Photographies B.n.F, fonds Seeberger (de g. à d.) : Le boxeur Georges Carpentier, Kees Van Dongen, Josephine Baker, André Citroën et son épouse, Tristan Bernard et Sem, Buster Keaton et son épouse.

LES NOMS DES ACTEURS ET REALISATEURS AMERICAINS

1975 est marquée à Deauville par la création du Festival du Cinéma Américain. A partir des années 90, Anne d’Ornano, alors Maire de Deauville, décide d’inscrire les noms des acteurs et réalisateurs sur les « lices » qui bordent la promenade. Un Sunset boulevard à la française arpenté par les plus grands talents de la culture cinématographique américaine chaque année en septembre.