JEAN-PIERRE MELVILLE

Réalisateur

Son premier policier tourné entre Paris et Deauville

Après avoir réalisé plusieurs adaptations littéraires (Le Silence de la mer, Les Enfants terribles…), Jean-Pierre Melville (1917-1973), fasciné par le film noir américain des années 1940-1950, évolue vers le cinéma policier dont il va vite devenir une référence. Bob le Flambeur, son premier film policier est tourné en juillet 1955 à Paris et à Deauville. Après quelques plans extérieurs montrant l’arrivée au casino, l’essentiel des scènes est tourné au casino, dans les salles de jeux et sur la place arrière. Dans son bureau, François André, grand directeur des Hôtels et Casino de Deauville joue brièvement son propre rôle.

 « Tout admirateur de Huston, Wise ou Welles qu’il était, Melville avait déjà son propre style. Le film souffre un peu du poids des ans. C’est un peu convenu, théâtral, solennel, mais il ouvre sa série de films noirs, qui font de Melville un réalisateur culte. Quentin Tarantino, John Woo ou Joël Cohen se réclament de lui alors qu’ils n’ont pas le même style, mais ils ont repris ses personnages solitaires pour en faire des héros antiques. » Philippe Huet, écrivain, journaliste, auteur de romans noirs, venu commenter la projection du film à Deauville.