Magali Mosnier

Musicienne

Après avoir remporté le concours international Jean-Pierre Rampal à Paris en 2001 puis le 1er prix et le prix du public au prestigieux concours international de l’ARD à Munich en 2004, Magali Mosnier est devenue l’une des artistes françaises les plus demandées. Elle est invitée dans des lieux tels que le Mozarteum à Salzburg, Le Konzerthaus à Berlin, Le Lincoln Center à NewYork, le Rudolfinium à Prague, la Laeiszhalle à Hambourg, la Herkulessaal à Munich, le Teatro de Bilbao, la salle Pleyel, le théâtre des Champs Elysées, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Seoul Arts Center, le Bunka Kaikan à Tokyo, les festivals de Rheingau, MecklenburgVorpommern, Mostly Mozart NewYork, Ludwigsburg, Saint-Denis, la Folle Journée, le Festival Bach de Leipzig, le festival et la Mozart Woche de Salzburg.

Magali Mosnier se produit en soliste sous la direction de chefs comme Myung-Whun Chung, Daniel Harding, Lionel Bringuier, Jakub Hrusa, Andrey Boreyko, Vladimir Spivakov, Louis Langrée avec de prestigieux orchestres tels que le Bayerische Rundfunk, le Münchner Rundfunk, l’orchestre de la MDR de Leipzig, le Philharmonia de Prague, l’orchestre philharmonique de Radio France, le Stuttgarter Kammerorchester, le Stuttgarter Philharmoniker, les Moskow Virtuosi. Elle a pour partenaires des artistes tels que Nicholas Angelich, Nicolas Altstaedt, Sandrine Piau, Isabelle Moretti, Eric Le Sage, I Musici di Roma, le quatuor Ebène, Antoine Tamestit et Xavier De Maistre avec qui elle forme un trio.

Magali Mosnier a signé un contrat d’exclusivité chez Sony Classical (Sony BMG Berlin). Son premier disque Fantaisie avec l’orchestre de la Radio de Munich est sorti au printemps 2006. Elle a reçu à cette occasion le Klassiche Echo de la « Révélation de l’année ». Un second, consacré à Jean-Sébastien Bach, avec l’orchestre de chambre de Stuttgart a paru fin 2009, puis le concerto pour flûte et harpe de Wolfgang Amadeus Mozart avec Xavier De Maistre et le Mozarteum Orchester paru en 2013 et son album Mozart avec le Münchner Kammerorchester paraît au printemps 2015. Elle a, par ailleurs, gravé le triple concerto de Vincent d’Indy pour piano, flûte et violoncelle avec Brigitte Engerer, Marc Coppey et l’orchestre de Bretagne sous la baguette de Lionel Bringuier pour le label Timpani et collaboré à des enregistrements de musique de chambre de Ravel (avec Nora Gubisch et Alain Altinoglu), Jacques Lenot, Laurent Lefrançois.

On l'entendra cette saison en soliste avec l'orchestre philharmonique de Sofia, à Lörrach et Munich avec le Münchener Kammerorchester, à Cologne avec I Musici di Roma, avec l'orchestre national des Pays de Loire, aux festivals de Rheingau et Schleswig Holstein avec Nicholas Angelich et Nicolas Alstaedt.