C'est quoi les Franciscaines ?

> Menu
  • > Futur de lieu de vie et de culture
  • > 3 valeurs
X Fermer
Futur de lieu de vie et de culture

L’agence Moatti & Rivière remportait cet été le concours de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de l’équipement des Franciscaines de Deauville. Les Franciscaines porte le nom de la congrégation des sœurs qui l’ont créé et habité pendant près d’un siècle. Au sein de ses 4 000m2 se prépare un projet novateur et attractif  - à la fois un lieu de vie, de connaissance, de transmission de la culture –  nouveau moteur du rayonnement et du dynamisme du territoire.
Projetons-nous en 2018 :
Dans un lieu innovant, inédit, hyper-connecté et en constant renouvellement, des publics de tous horizons, de tous âges et toutes préoccupations se retrouvent, vivent, explorent, circulent, s'étonnent, expérimentent et partagent expériences et émotions aux Franciscaines. Chaque visiteur est acteur d'un parcours-expérience « à la carte », selon ses centres d'intérêt, ses envies du moment, le temps dont il dispose et l'humeur qui l'anime. Le circuit imposé n'a pas lieu d'être ici. On aiguise ses sens, on prend du plaisir, on s'informe, on découvre, on va, on vient, on revient.

Les Franciscaines,  lieu protéiforme, est très fortement imprégné de l’identité de Deauville, de ses valeurs, de ses grands événements et festivals culturels, de ses collections patrimoniales - ses fonds sur la mémoire de la ville,  sur le cheval – et de ses collections artistiques, parmi lesquelles les œuvres d’André Hambourg léguées à la Ville en 2011. La scénographie – ludique, interactive - s’y dévoile autour de mondes à découvrir,  les univers où les supports de la culture et les outils de la connaissance ont été rassemblés sans cloisonnement, prêts à être consultés dans des conditions optimales.

X Fermer
3 valeurs

CULTURE & CREATIVITE Née avec les impressionnistes qui l’ont fréquentée pour sa lumière si particulière, Deauville attire depuis un siècle les artistes en quête d’inspiration. Forte de cette relation constante et enrichissante, la Ville de Deauville a choisi de jouer un rôle actif dans le monde de la création pour rester un lieu de brassage stimulant. Aujourd’hui, ses festivals, manifestations culturelles et résidences sont pour les artistes non seulement des lieux privilégiés de création, mais aussi des lieux d’échange et de diffusion. Si les Franciscaines ont vocation à travers les différents univers à valoriser la mémoire de cette créativité, elles permettront aussi de favoriser son développement. Deux univers seront particulièrement dédié à la culture et la créativité : l’univers « mémoire de Deauville » et l’univers « spectacle, musique, cinéma ».

RENCONTRE & PARTAGE Par sa vocation touristique et son ouverture sur le monde, Deauville est un lieu privilégié où l’on vient partager et se rencontrer à la faveur de voyages, de séminaires, de festivals culturels, de vacances, de week-ends. Le lieu, ouvert en permanence, se vivra en proximité par les habitués ou en escale par les visiteurs. Il est aussi conçu pour le monde économique qui trouvera aux Franciscaines des espaces et des produits inédits. Ses différents pôles, confortables et chaleureux, seront organisés pour inciter à la rencontre et au partage de tous les publics. Parce que ce qui est central dans le projet, c’est d’inciter à passer du temps, à se rencontrer. Ici pas de logique de flux, d’entrées-sorties, de nombre… mais des valeurs d’agrément, de plaisir, de découverte, d’exploration, d’échange. L’un de ses cinq univers sera particulièrement dédié à « explorer le monde ».

PLAISIR & MIEUX-ETRE Du petit village sur le Coteau à la station balnéaire renommée construite de toute pièce, Deauville a connu une folle ascension. Obligation constante : s’adapter en permanence aux évolutions du tourisme, à ses mutations et aux envies des voyageurs. Art de vivre, hédonisme, sport, bien-être, couleurs, goûts, odeurs, sons et langue, lumière : les Franciscaines seront fidèle à la vocation de la station créée pour les plaisirs. « Santé et mieux-être » et « cheval » seront les thèmes des deux derniers univers.