Sandra Mézière est l'auteur de deux livres qui évoquent avec passion le cinéma, Deauville et le Festival du Cinéma Américain : son premier roman L’amor dans l’âme et son recueil de nouvelles sur les festivals de cinéma Les illusions parallèles (Editions du 38).

L’amor dans l’âme (roman) – Editions du 38

Le 24 mai 2014, à Cannes, l’avant-dernier jour du 67e Festival du Film, une jeune actrice est retrouvée morte dans la chambre d’un palace, une balle dans le cœur. Les preuves, flagrantes, ne laissent guère planer de doutes sur les circonstances du drame.
Et pourtant…
Que s’est-il passé dans sa vie pour que son existence s’achève dans ces tragiques circonstances ?
La clef du drame se trouve-t-elle parmi les personnes qui l’ont côtoyée ces quatre derniers jours ou dans son passé, dont les récits s’entrecroisent au fil de l’enfance et des festivals de cinéma ?
Dans ce théâtre des vanités, ce cénacle du 7e art, ce monde aussi fascinant que cruel, la vérité est complexe, bien éloignée de ce qu’elle semble être…
 L’amor dans l’âme est un roman aux accents mélancoliques, magnifiquement romanesque, une histoire qui entremêle deuil et amour impossibles, et pose un regard plein d’interrogations sur nos comédies humaines.
 L’amor dans l’âme est aussi une déclaration d’amour à la grande passion de Sandra Mézière, le cinéma, et aux festivals qu’elle couvre depuis de nombreuses années et qu’elle connaît parfaitement, comme le Festival du Cinéma Américain de Deauville, le Festival de Cabourg et le Festival de Cannes où évoluent les  personnages de ce premier roman.

Le roman L’amor dans l’âme sur le site officiel de l’éditeur Les Editions du 38.

Les illusions parallèles (recueil de nouvelles) – Editions du 38

Qui n’a jamais rêvé que sa vie ressemble à un film ?
Que ses illusions deviennent réalité ?
Là où la frontière entre le cinéma et la réalité est particulièrement étanche, où des destinées se frôlent telles des ombres parallèles, voici 16 histoires de rencontres dans les univers fascinants et singuliers des festivals de cinéma de Deauville, Cannes, Monaco, Dinard, Paris, Cabourg, La Baule, Annonay, Lyon, Saint-Jean-de-Luz, Beaune et même à la cérémonie des César.
Les personnages qui déambulent entre ces pages, passant allégrement d’un côté à l’autre du grand écran, sont criants de justesse à défaut d’humanité pour certains, et passent des rêves qu’il faut vivre envers et contre tout aux amours manquées, aux désillusions secrètes ou aux frustrations qui peuvent faire basculer le destin.
Des textes magnifiques et romanesques, passionnés, d’une écriture délicate et néanmoins incisive, dans lesquels Sandra Mézière fait parfois cruellement tomber les masques et dévoile sans concession l’envers du décor. Elle partage ici sa passion dévorante pour le cinéma et les festivals qu’elle couvre depuis longtemps et dans les coulisses desquels ces nouvelles vous emmèneront pour vous faire voyager, frissonner, rêver, vibrer… comme au cinéma !

Le recueil de nouvelles Les illusions parallèles sur le site officiel de l’éditeur Les Editions du 38.