Sem

Caricaturiste

© Fonds médiathèque de Deauville
© Fonds médiathèque de Deauville
© wikimedia

Sem, pseudonyme de Georges Goursat (1863-1934) est affichiste, caricaturiste et chroniqueur mondain, indissociable de Deauville. Il fréquente la station dès 1912, à l’invitation d’Eugène Cornuché, qui lui avait confié auparavant, à Paris, l’identité visuelle du restaurant Maxim’s.

Dés 1909, suite à la parution de son premier album, Sem devient le caricaturiste qui compte. Une réputation qui va se conforter par la création et la parution, en séries limitées, d'une vingtaine d'albums. Etre caricaturé par Sem devient dès 1910 un critère de réussite et de célébrité. Dans la lignée de Toulouse Lautrec et de Jules Chéret, proche par son style de Cappiello, Sem les rejoint sur le terrain de l’affiche et de l’illustration publicitaire.

Membre du Salon des Humoristes, il travaille, comme dessinateur de presse pour Le Figaro, Le Rire et Le Cri de Paris. En amont de ses publications d’albums, très attendues, devenus aujourd’hui des pièces de collection, ses caricatures sont également reproduites dans l’Illustration.

Bien introduit dans la haute société, Sem l’accompagne dans ses migrations estivales, à Paris, à Deauville et à Monte-Carlo. Il croque ses figures les plus célèbres, dans les cafés et les théâtres, le casino, la plage et les courses. Ses séjours, d’abord à Trouville-sur mer, puis à Deauville, à partir de 1912 lui ont inspiré plusieurs albums : Sem à la mer (1912) Tangoville-sur-Mer (1913), Le vrai et le faux chic (1914), Le grand Monde à l’envers (1919), Deauville by Sem (1920).

C’est à Deauville qu’il passera son dernier été, en 1934.