test image

Véronique Bourné parle de l'accessibilité des personnes à mobilité réduite

« L’accessibilité concerne tant les bâtiments à construire que la mise au norme des bâtiments existants, et ce sont toutes les formes d’accessibilité qui sont envisagées. Pour la mise en conformité du bâti existant, nous prévoyons un déploiement sur 4 ans. Le travail de programmation a été effectué avec un bureau de contrôle qui a étudié les problèmes d’accessibilité et déterminé, après diagnostic, la liste de travaux à réaliser. La force de notre régie nous permet de confier un bon nombre d’actions à notre équipe travaux ; par exemple pour l’installation de rampes, la mise au normes de portes, ou l’apposition de signalétique… Pour notre municipalité, l’accessibilité est un dossier important, la démarche est partagée par les élus qui portent les valeurs de la loi handicap. Au cas par cas, la concertation avec la commission départementale d’accessibilité nous a permis d’avancer concrètement. Par exemple, l’école Fracasse a obtenu de déroger à la nécessité d’installer un ascenseur puisqu’il était possible d’y instaurer une classe en rez-de-chaussée. C’est cette qualité de dialogue avec les représentants des personnes en situation de handicap qui a permis de trouver les bons équilibres. Aujourd’hui, l’Ad’ AP nous offre l’opportunité de transformer une contrainte en une amélioration pour tous. »