LE THEATRE DU CASINO BARRIERE

 

C'est, avec Cherbourg et Lisieux, l’un des trois théatres à l’italienne de Basse Normandie. Il est construit en 1910 au sein du Casino, à l’initiative d’Eugène Cornuché qui relance la station en lui offrant, entre autres, une programmation artistique foisonnante.

 

Théâtre du Casino Barrière©Claude Doaré
©Sandrine Boyer
©Claude Doaré

LA TOILE DE JOUY POUR DECOR

Il est inauguré en 1912 par les Ballets russes. Son architecture est inspirée par le théâtre du Petit Trianon de Versailles. Il emprunte à ce modèle la salle de forme ovale et la voussure supportant le plafond. Remarquez le large balcon en fer à cheval scandé par de hautes colonnes en bois à fût cannelé. La toile de Jouy signe le décor du lieu qui a gardé sa composition d'origine.

Aujourd'hui, le théâtre accueille tous les rendez-vous de la Saison Culturelle de la Ville de Deauville et une programmation de spectacles du Casino Barrière. Il accueille ponctuellement des spectacles dans le cadre des festivals de Deauville. Il peut également être loué pour des manifestations privées.

©Claude Doaré

L'agenda des spectacles

Découvrez ici

La grande saison de Deauville...les dates marquantes

 

Pour son inauguration  en 1912, la première saison du nouveau casino est prestigieuse. Vaslav Nijinsky, porte drapeau des ballets russes, symbole d’une forme chorégraphique révolutionnaire joue le 16 août "Le spectre de la rose".

Renée Lamy, Jacqueline François, Suzy Solidor, Anny Gould s’y produisent en 1948.

En juillet 1951, Juliette Greco remporte ici le grand prix de la chanson française avec "Je hais les dimanches", sur un texte écrit par Charles Aznavour.

De 1949 à 1962, les ballets du Marquis de Cueva s'y produisent pour 13 saison à la suite avec beaucoup de succès.

Edith Piaf sera la star de la saison 1959.